Chaque mère doit avoir un guide pour l’allaitement

Grantly Dick-Reed (obstétricien britannique et grand défenseur de l'accouchement naturel) a déclaré:
Un nouveau-né n'a que trois demandes. Ils sont chaleureux dans les bras de sa mère, la nourriture de ses seins et la sécurité dans la connaissance de sa présence. L'allaitement satisfait les trois.

La citation, en résumé, combine tous les avantages importants de l’allaitement.

Les femmes allaitent depuis des temps immémoriaux. Cela ne signifie toutefois pas que les femmes naissent avec tous les détails sur l'allaitement. Même si les informations concernant l'allaitement ne manquent pas, elles vous laissent souvent plus confuses qu'informées. Il est normal que les nouvelles mères aient d'innombrables questions sur l'allaitement ou le lait maternel. Pour vous aider avec ces questions, nous vous présentons le guide indispensable pour l'allaitement que chaque mère devrait avoir. Continuez à lire, nous abordons des questions sur vos pratiques diététiques et les choses à éviter pendant l'allaitement.

Que devriez-vous manger pendant l'allaitement?

La nutrition revêt une importance capitale pour toute mère qui allaite, afin d’aider la production de lait. L'allaitement dépend fortement de votre niveau d'énergie, ce qui rend indispensable une alimentation saine. Bien que vous n’ayez besoin de rien de spécial pendant l’allaitement, une combinaison d’aliments sains vous apportera l’alimentation requise. Vous devez choisir un mélange sain de protéines, de glucides et de graisses pour répondre à vos besoins nutritionnels. Certains des aliments que vous pouvez inclure dans votre régime alimentaire sont:

Certains des aliments que vous pouvez inclure dans votre régime alimentaire sont:

  • Légumes à feuilles vertes: les enfants peuvent le détester, et parfois les adultes aussi, mais les avantages ne peuvent être niés. Une centrale de vitamines A et C et de fer, de légumes à feuilles vertes comme le brocoli et les épinards devrait faire partie du régime alimentaire de toutes les mères qui allaitent. Riches en antioxydants et faibles en calories, ils sont importants pour vous et votre bébé.
  • Saumon: Considéré comme une centrale nutritionnelle pour les nouvelles mères, le saumon est chargé en ADH. L’ADH, un acide gras oméga-3, est essentiel au développement du système nerveux de votre bébé. Alors que le lait maternel contient du DHA, les femmes qui en consomment davantage en consomment davantage.
  • Viandes maigres: les aliments riches en fer constituent un élément important du régime alimentaire de toute mère qui allaite pour stimuler son énergie. Tout manque à l'intérieur empêche la nouvelle mère de faire face aux besoins de son nouveau-né. Les viandes maigres comme le poulet et le poisson sont non seulement riches en fer, mais apportent également des protéines supplémentaires et de la vitamine B-12.
  • Légumineuses: Pour les végétariens, les légumineuses sont un excellent moyen d’incorporer des protéines à leur régime alimentaire. Riches en fer, en particulier celles de couleur foncée comme les haricots noirs et les haricots rouges, elles sont idéales pour les mères qui allaitent.
  • Œufs: les œufs sont non seulement une excellente source de protéines, mais également une source alimentaire vitale de vitamine D. Ces deux produits contribuent à renforcer les os et les muscles de votre bébé, tout en vous fournissant l’énergie dont il a tant besoin.
  • Produits laitiers à faible teneur en matière grasse: Pour une alimentation saine, des produits laitiers à faible teneur en matière grasse devraient être inclus dans votre alimentation. Des produits comme le yaourt, le lait ou le fromage sont connus pour fournir une bonne dose de vitamines B et D. En dehors de cela, ils constituent la meilleure source de calcium disponible pour les nouvelles mères. Le calcium est nécessaire non seulement au développement de la structure osseuse de votre bébé, mais également à votre bien-être.
  • Grains entiers: L'inclusion de grains entiers dans votre alimentation fournit des minéraux importants pour vous et votre bébé. Les céréales à grains entiers comme l'avoine, le riz brun et l'orge vous apportent des nutriments essentiels comme des protéines, des vitamines, du fer et d'autres minéraux. L'aide à la croissance et au développement de votre bébé et vous fournit de l'énergie et de l'endurance.
  • Noix et graines: Une riche source de protéines, de fibres, de vitamines, de minéraux, d'antioxydants et de graisses, noix et graines saines, monoinsaturées et polyinsaturées, regorge de nutriments. Ils sont parfaits pour grignoter entre les repas afin de satisfaire votre sensation de faim. Les noix et les graines sont également connues pour vous protéger des maladies cardiaques et du vieillissement.

De combien de liquide avez-vous besoin pendant l'allaitement?

La plupart des mères ont entendu le récit des vieilles femmes qui buvaient beaucoup d'eau pour suivre le rythme de leur lait. Cependant, en réalité, votre corps est plus que capable de produire la quantité requise de lait maternel, même en ayant soif. Plutôt que de vous forcer à boire, il est préférable de boire suffisamment pour satisfaire votre soif. Pour vous rappeler de boire de l'eau, c'est une bonne idée de boire un verre à proximité pendant l'allaitement. Les mères qui allaitent libèrent une hormone appelée ocytocine, qui leur donne soif. Boire au moins un verre de votre eau pendant que vous nourrissez votre bébé, ainsi que lorsque vous avez soif entre les deux, vous aide à garder le cap.

Pour vous rappeler de boire de l'eau, c'est une bonne idée de boire un verre à proximité pendant l'allaitement. Les mères qui allaitent libèrent une hormone appelée ocytocine, qui leur donne soif. Boire au moins un verre de votre eau pendant que vous nourrissez votre bébé, ainsi que lorsque vous avez soif entre les deux, vous aide à garder le cap.

Soyez attentif aux signaux de votre corps si vous avez peur de boire suffisamment. Les signes de déshydratation sont les suivants: urine concentrée (plus foncée, sentant plus fort que d’habitude) et constipation (selles dures et sèches).

Que manger pour augmenter le lait maternel?

Bien qu'il n'y ait pas de recherche scientifique pour soutenir les éloges que ces aliments suivants ont recueillis chez les mères, ils ont été servis depuis des générations pour augmenter le lait maternel. Il est préférable de ne pas oublier de consommer ces aliments avec modération et dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

  • Graines de fenugrec (Methi): les graines de fenugrec sont en tête de liste des produits alimentaires consommés pour augmenter la quantité de lait maternel. Bien que cette croyance ancienne soit étayée par une petite quantité de recherches, elle n’est pas assez importante pour prouver son efficacité. Ces graines sont une excellente source d’oméga-3, indispensables au développement du cerveau de votre bébé. En dehors de cela, ils sont également riches en bêta-carotène, en vitamine B, en fer et en calcium.
  • Graines de fenouil (Saunf): Comme les graines de fenugrec, les graines de fenouil pour stimuler la lactation. Sa consommation régulière facilite la digestion et aide à soulager la constipation chez les mères qui allaitent.
  • Ail (Lehsun): L'ail, connu pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques et à base de plantes, aide également à la production de lait maternel. Bien qu'il n'y ait aucune preuve suffisante pour le prouver, le lait à l'ail est servi comme boisson traditionnelle populaire après l'accouchement.
  • Graines de cumin (Jeera): Partie intégrante de nombreux plats indiens, les graines de cumin aident à améliorer la digestion. Il procure également un soulagement de la constipation, de l’acidité et des ballonnements.
  • Basilic (Tulsi): Bien que rien ne suggère que le basilic aide à augmenter la quantité de lait maternel, il a un effet calmant. Il aide également à améliorer le transit intestinal et favorise un bon appétit.
  • Graines d'aneth (Suwa): riche en fer, magnésium et calcium, l'aneth présente de nombreux avantages. On pense que cela améliore la production de lait maternel, aide à détendre et à faciliter la digestion. Étant un diurétique léger, l'aneth doit être consommé avec modération.
  • Graines de sésame (Til): incluses dans le régime alimentaire de nombreuses mères qui allaitent, les graines de sésame sont une excellente source de calcium non laitière. Ils constituent également une excellente source de cuivre et regorgent d'autres micronutriments importants pour la mère et le bébé.
  • Légumes courge: Il est généralement admis que les légumes de la famille des courges aident à améliorer la production de lait. Outre leur valeur nutritionnelle élevée, ils sont faibles en calories et faciles à digérer. La gourde bouteille (lauki), la courge pomme (tinda) et la gourde éponge (tori) sont quelques-uns des éléments que vous pouvez inclure dans votre alimentation.
  • Avoine: L'avoine est une option de petit-déjeuner saine et nutritive pour de nombreuses mères qui allaitent. Remplis de calcium, de fibres et de fer, ils aident à améliorer la lactation. On pense également qu'ils soulagent l'anxiété et la dépression.
  • Légumes rouges: Tout comme les légumes verts, les légumes rouges doivent également être inclus dans votre alimentation. En plus d'améliorer la lactation, ces légumes aident à améliorer la santé du foie. Étant riches en fer, ils empêchent la mère de subir une anémie post-grossesse. Parmi les légumes rouges que vous pouvez inclure dans votre régime alimentaire figurent les patates douces, les ignames, les carottes et les betteraves.

Apprenez les différentes choses et aliments à éviter pendant l'allaitement ici.

Publié à l'origine sur www.babygogo.in le 29 juillet 2017.