Pourquoi les aliments fermentés sont importants

Historiquement, les aliments fermentés ont joué un rôle important dans le régime alimentaire de nos ancêtres. Et selon la nutritionniste diplômée et coach en alimentation propre, Shira Lenchewski, la récente redécouverte du kimchi, de la choucroute et même du kéfir dans le monde de l'alimentation est une grosse affaire. "Hormis la nostalgie, j'espère vraiment que cette résurgence de la fermentation persistera parce qu'elle est vraiment très bonne pour nous." En termes simples, la fermentation signifie que les sucres et les glucides d'un aliment ont été décomposés par des bactéries bénéfiques (ou "bonnes"), résultant en la formation d'acide lactique, que nos papilles gustatives reconnaissent comme un éclat de saveur complexe et âcre. "La fermentation apporte également un avantage crucial, bien plus important qu'un profil de saveur amélioré - un intestin sain." En fait, cela pourrait être une des raisons pour lesquelles les allergies alimentaires (gluten, lactose, etc.) étaient loin d'être aussi répandues dans notre jours des grands-parents comme ils sont maintenant. Ici, Lenchewski décompose les bases de la santé intestinale, ses effets sur le bien-être général et les avantages considérables des aliments fermentés. (Pour en savoir plus sur la santé intestinale du Dr Junger, cliquez ici.)

Q: Pourquoi la santé intestinale est-elle si importante?

En 400 avant JC, Hippocrate a dit: «Toute maladie commence dans l'intestin.» Ses paroles sont encore plus vraies aujourd'hui qu'elles ne l'étaient alors. En tant que plus grand organe muqueux du corps, l'intestin joue un rôle central dans le maintien du système immunitaire. La doublure intestinale fonctionne comme le videur à la porte, décidant de ce qui est autorisé à passer dans la circulation sanguine. Les personnages qui font pression pour l'accès vont des nutriments essentiels aux pathogènes dangereux et aux toxines. Et pour que la porte se déroule bien, l'écosystème intestinal doit être sain.

Q: Comment la santé intestinale affecte-t-elle l'immunité et les intolérances - le gluten en particulier?

La doublure intestinale est un filet tissé serré, perméable uniquement aux petites molécules lorsqu'il est en bonne santé. Malheureusement, il existe toutes sortes de facteurs qui peuvent perturber ce réseau délicat, notamment les infections, l'exposition aux toxines (mercure, pesticides et BPA), la surutilisation d'antibiotiques, le stress, l'excès de sucre, l'alcool et, oui, le gluten. Lorsque le filet devient irrité (également appelé intestin qui fuit), la doublure se brise, permettant aux particules nocives de s'infiltrer dans la circulation sanguine. L'infusion de particules alimentaires non digérées amène le corps à les attaquer comme des agents pathogènes. Au fil du temps, cette réponse immunitaire se traduit par des allergies et des sensibilités alimentaires. Entrez les symptômes vagues - et frustrants - comme la détresse gastro-intestinale, les ballonnements, la fatigue et les affections cutanées inflammatoires ... des symptômes qui sont souvent attribués à tort à d'autres affections.

En fin de compte, l'intégrité de la doublure est la variable la plus importante pour la santé intestinale, et elle dépend fortement du type et de la diversité des bactéries bénéfiques qui y résident.

Q: Existe-t-il un moyen de réinitialiser un écosystème intestinal endommagé?

Réinitialiser votre flore est totalement possible. Le tractus gastro-intestinal est un grand écosystème, composé de plus de 500 espèces bactériennes diverses. Mais lorsque nous parlons de bactéries bénéfiques, nous faisons généralement référence à des bactéries productrices d'acide lactique comme les lactobacilles et les bifidobactéries, que vous pouvez reconnaître sur les étiquettes probiotiques orales.

Ce n'est qu'au cours de la dernière décennie que nous avons réalisé que 90% des cellules du corps humain sont microbiennes. Cela signifie que nous sommes, par essence, plus bactériens qu'autre chose. Mais si ces chiffres vous permettent d'atteindre votre désinfectant pour les mains, abandonnez-vous. La majorité de ces bogues sont assez neutres et beaucoup travaillent pour nous.

Tout cela pour dire que notre flore intestinale a un impact beaucoup plus important sur la santé globale que la communauté médicale ne le pensait initialement. Alors que nous continuons à mieux comprendre le microbiome humain, il semble que nous n'ayons effleuré que la surface de la relation entre notre intestin et d'innombrables maladies: dépression, fatigue chronique, obésité et maladies liées au vieillissement. De nombreux chercheurs (moi y compris) pensent que la compréhension de ces implications physiologiques plus larges des bactéries intestinales sera l'une des plus importantes entreprises médicales du 21e siècle. Le but ultime? Faire du tractus gastro-intestinal un endroit invitant pour que les bactéries bénéfiques s'installent et procréent.

Q: Quels sont exactement les légumes cultivés?

La fermentation des légumes crus est l'un des moyens de conservation des aliments les plus anciens et les plus rentables du marché, et on peut soutenir que nous n'en avons jamais eu plus besoin. Le processus commence généralement par des légumes râpés ou tranchés placés dans un récipient à faible teneur en oxygène à température ambiante. Dans cet environnement, les lactobacilles et les enzymes naturelles se multiplient, produisant un aliment fonctionnel riche en minéraux avec des bienfaits profonds pour la santé. Vos meilleurs paris: non pasteurisé (le processus de pasteurisation tue les cultures vivantes) choucroute, kimchi et verts fermentés comme le daikon et les verts de radis.

Voici quelques options facilement disponibles:

1. Belle-mère Kimchi

2. Kraut épicé au curcuma de Probiotic Boost

3. Crock & Jar’s Pickle Kraut

4. Bio-K (riz brun fermenté)

5. Choucroute biologique

Q: Quels sont donc exactement les avantages des aliments fermentés?

Santé intestinale: lorsque la doublure protectrice de l'intestin est enflammée, le corps est plus vulnérable aux allergies, aux infections et à la prolifération des levures. Heureusement pour nous, les bactéries lactiques ont la capacité de réduire la perméabilité intestinale, rétablissant ainsi le filet. Ils créent également des changements de pH dans le tractus gastro-intestinal qui rendent difficile la survie des agents pathogènes. Sayonara, intestin qui fuit.

Digestion: les légumes de culture crus sont essentiellement pré-digérés, ce qui signifie que les bactéries ont décomposé les sucres naturels dans les légumes, de sorte que vous n'avez pas à le faire. Les enzymes des légumes fermentés aident également à digérer les aliments consommés avec eux, en particulier les céréales, les légumineuses et la viande.

Boost nutritionnel: Le processus de fermentation rend les nutriments plus biodisponibles pour le corps à absorber. Par exemple, la quantité de vitamine C dans la choucroute est considérablement plus élevée que dans la même portion de chou frais. En effet, la vitamine C du chou frais est tissée dans les parois fibreuses des plantes, elle est donc moins facilement disponible pour les cellules intestinales. Il en va de même pour les amidons, comme le riz et les légumineuses, qui ont considérablement amélioré les vitamines B après la fermentation. . Et dans les produits à base de blé, comme le levain, la fermentation s'est avérée dégrader le gluten, le rendant moins inflammatoire.

Désintoxication: les bactéries bénéfiques et les enzymes actives agissent comme de puissants détoxifiants dans les intestins. Les microbes bénéfiques fermentent les fibres d'aliments comme les oignons, l'ail, les poireaux, les artichauts et la racine de chicorée comme moyen de stimuler leur propre croissance. Ces aliments sont également appelés prébiotiques, connus pour amplifier le processus de détoxification.

Envie de sucre: les levures et les bactéries pathogènes se nourrissent du sucre. Plus vous ingérez de sucre, plus vous préparez vos intestins à des microbes nuisibles. Cela crée un cycle moins qu'idéal: plus vous mangez de sucre, plus vous avez de «mauvaises» bactéries… ce qui vous donne envie de plus de sucre. L'inverse, cependant, est également vrai, ce qui signifie que moins vous avez de «mauvaises» bactéries, moins vous avez envie de sucre.

Poids: De nouvelles recherches suggèrent que les microbes intestinaux affectent également les hormones qui régulent notre métabolisme - la leptine, en particulier, qui est connue pour limiter l'appétit. Ainsi, en plus d'influencer notre soif de sucre, les bactéries défavorables peuvent également rendre plus difficile pour certaines personnes de se sentir rassasiées, entraînant une suralimentation et une prise de poids ultérieure.

Q: Nous entendons beaucoup de choses sur le kéfir, devrions-nous acheter dans le battage médiatique?

Si vous tolérez le lactose et que vos intestins sont en bonne santé, le lait fermenté de haute qualité est très apprécié, en particulier le kéfir de lait de chèvre. Les sucres de lait sont décomposés au cours du processus de fermentation, de sorte que le kéfir contient naturellement moins de lactose que le lait, et le kéfir de lait de chèvre en a encore moins. Le kéfir contient également des enzymes lactases actives, c'est pourquoi certaines personnes intolérantes au lactose le digèrent facilement.

Le kéfir à base de lait est chargé de tryptophane, un acide aminé affectueusement appelé «Prozac de la nature», car il apaise le système nerveux. Cependant, si vous pensez que votre intestin peut fuir, je vous recommande de ne pas y aller, car la consommation de lactose maintenant peut contribuer à la sensibilité des produits laitiers / caséines à la longue.

Une autre excellente option que j'aime beaucoup est le kéfir de noix de coco, qui est essentiellement de l'eau de coco fermentée. Le mouvement cocobiotique et de guérison en fait de grands.

Q: Quelle est donc l'histoire des suppléments? Pouvons-nous simplement prendre des probiotiques et l'appeler un jour?

Oui et non. Le mot probiotique - pro signifiant «pour» et bios signifiant «vie» - est une description assez précise de ce que ces microbes bénéfiques font pour notre corps. Les probiotiques oraux sont un excellent ajout pour la plupart des gens, en particulier les populations pour lesquelles les aliments non pasteurisés sont dangereux, comme les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées. Dans ces cas, il est préférable de sélectionner le type réfrigéré car il aura des cultures plus actives et une activité enzymatique plus élevée. Les compléments oraux, cependant, n'ont rien à voir avec l'activité enzymatique d'aliments comme la choucroute crue, le kimchi et le kéfir de noix de coco. (Voir Bio-K ci-dessus.)

Q: Comment pouvons-nous commencer à incorporer des aliments fermentés dans notre alimentation?

Si vous êtes nouveau dans le jeu de fermentation, je vous recommande de commencer lentement. Nous parlons une cuillère à café par jour et nous construisons à partir de là, en fonction de ce que vous ressentez. Certaines personnes éprouvent du gaz et des ballonnements au début, mais cela a tendance à se calmer. Les vétérans sont connus pour manger plus de 1/2 tasse par jour. Comme le kimchi et la choucroute sont aigres, ils se marient très bien avec les graisses et les céréales alimentaires. J'adore le kimchi avec du riz brun et de la choucroute avec des boulettes de viande de poulet à la viande noire.